• Qu'es ce qu'est le bonheur ?

    Bonheur.

    On est à la recherche constante du bonheur.
    Mais le bonheur qu'est ce que c'est vraiment ?
    Le trouve t-on en marchant, en riant, en criant, en pleurant, en vivant quoi ?
    Ou la t-on déjà au début mais peut-être que nous le remarquons pas car nous, êtres humains, nous voulons toujours plus ce que nous avons. 

    Et c'est lorsque au fil des années nous perdons un bout de bonheur, que l'on rend compte de ce que l'on avait. Que l'on avait tout. Que l'on tenait le bonheur entre les doigts. Mais il a filait et il ne reviendra pas avant longtemps, très longtemps ou peut être jamais.

    Mais comment le retrouver quand on la perdu ? Que faire ?
    Faire des efforts ? Mentir sur ses pensées ? Mentir sur ses sentiments ? Mentir sur ce que l'on ressent dans le vie de tous les jours ?
    Non je ne pense pas que ça ramèneras le bonheur.
    A mentir trop longtemps on pourrait croire soi même que c'est la réalité.

    Mais comment survivre et se dire que il faut le faire quoi qu'il en soit. A quoi bon vivre pour mourir d'ailleurs ?

    Je vivrais pour mourir comme tous le monde mais je me suis promis que pour trouver le bonheur j'irais voyager partout, m'amuser, rire, danser, criez, surtout ne pas trop pleurer et j'irais, oui j'irais ! Chercher ce bonheur partout !

    Comme ça je ne serais pas morte pour rien mon âme aura vécu. Je n'aurais pas vécu pour mourir. J'aurais vécu pour changer les choses, changer le monde, pour rendre les humains et être vivants heureux. Et surtout j'aurais vécu heureuse. Ou au moins j'aurais essayer.

    © La vie m'a trop donnée.

     

    « Des maux partout...Enfance »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 24 Février 2016 à 11:03

    Bonjour,

    je suis passé tout à fait par hasard sur ton blog, ton texte m'a beaucoup touché. Il est grande souffrance, recherche, souvenirs, questions, espoir.....

    Vois tu, le bonheur est quelquefois tout près de nous et l'on ne s'en rend même plus compte tant nos yeux parfois se sont fermés. Je ne sais pas très bien ce qui a pu t'arriver, mais cette douleur en toi est immense comme un abîme sans fond.... pourtant au bout du tunnel ou au fond du puits il y a toujours une petite lumière qui scintille si l'on prend le temps de l'observer . La vie ne nous donne jamais trop, c'est juste que quelquefois les choses sont trop courtes ...

    Autrefois j'ai eu ces pensées moi aussi, ce désarroi, je ne comprenais plus lorsque mon frère est décédé dans mes bras à 11 ans, j'en avais pour ma part que 13. Tu traines cela pendant des années, tu ne comprend pas, et puis les choses avancent de toute façon. On n'y change à vrai dire rien, il vaut mieux prendre le meilleur de la vie, il y a tant de choses formidables à voir et tant de personnes merveilleuses à rencontrer. Heureusement .

     

    Bien amicalement

    claude

    2
    Samedi 5 Mars 2016 à 20:34

    Hey petit curieux !

    Je te remercie de ton passage sur mon blog, qui avait perdu l'habitude d'avoir des visiteurs, ce blog commencer à mourir, je voyais ça perte et ce grand commentaire que tu as laisser, la refais vivre !

    D'ailleurs merci pour le commentaire, ce texte n'est pas vraiment personnelle au départ, c'est mon vécu mélanger ça celui de mon entourage qui m'inspirer pour ce texte, parce que la plupart de mes textes sont des écrits automatiques.

    J'ai toujours l'impression que l'on m'avait trop donnée, du mauvais comme du bon, mais j'essaie de me focalisé que sur le bon, c'est ce qui ressort toujours, si mes textes ont toujours l'air tristes, je suis de nature très joyeuse.

    Cette lumière comme tu dis qui est au fond du tunnel, je l'ai trouver mais elle est pas assez puissante j'aimerais quelle devienne un peu plus que ça, qu'elle se transforme en flamme, puissante, brillante, vivante.

    Je suis vraiment désolé, tu as du avoir beaucoup de courage pour continuer. On dit que des épreuves comme cela elle nous arrive pour nous rendre plus fort.. J’espère que cela a fonctionner pour toi !

    Ps : Je t'invite a lire d'autre de mes textes récents, tes avis seront la bien venus !

    Bises amicales,

    Laviem'atropdonnée. A.

    3
    Samedi 16 Juillet 2016 à 10:52

    C'est difficile le bonheur. A peine le temps de se rendre compte qu'il est là, il est déjà reparti. Il est lâche, il ne reste jamais aussi longtemps qu'on le voudrait.

    4
    Samedi 16 Juillet 2016 à 18:43

    Oui c'est compliqué c'est lorsqu'on le touche des doigts qu'il s'enfuit il faut le rattraper a tout prix, pour revoir ce si beau sourire qui nous éblouie le coeur.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :