• Quoi faire ? #texte

    Dans la vie, on a plusieurs personnes sur qui compté la petite copine ou le petit copain, les très bon amis qu'on appelle souvent meilleurs amis, y a les amis tout simplement et la famille celle que l'on choisis pas spécialement.

    Même avec toutes ses personnes autour de soi, je me sens souvent incomprises, peut être parce que je déballe pas toute ma vie, j'aime pas parler de mes problèmes personnels, c'est souvent une bonne qualité mais comme je garde tout sur mes épaules, parfois je craque.

    C'est vrai tout le monde craque un jour ou l'autre vous me direz. Mais comme je garde tout sur moi et que je fais souvent « l'assistante sociale » avec mes proches, c'est à dire que je suis à leur écoute, je cherche toujours des solutions. Je craque régulièrement. Mon amoureux s'en inquiète beaucoup, le pauvre j'aime pas qu'il s'inquiète même si je sais que c'est une preuve d'amour. Mais comme je lui dit pas tout parfois je craque pour un rien, un goutte d'eau de trop qui fait déborder le vase comme on dit ou effet de la fatigue. Voyez vous, je n'y arrive pas, je n'arrive pas à dire ce qui me tracasse, je suis comme ça, j'aime pas. J'aime pas l'inquiété. Je mens souvent pour dire que je vais bien même quand ça va pas. Surtout à mes amies car eux ne remarque pas. Seul mon petit copain me connaît assez bien. Mais dès qu'il me demande c'est comme je me bloquer, je me renferme, tout reste dans ma gorge. Je ne dis rien et je sais que ça à tendance à l'énerver et je comprend, bien sur. Et c'est qui enclenche souvent cet incompréhension que je ressens.

    Je ne sais pas comment m'y résoudre.

    -Laviem'atropdonnée

    « Je suis de retour pour un petit moment !Être oublié ? Subconscient/inconscient quel message fait-il passer ? »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 19 Avril à 14:18

    Bonjour à toi,

    il est vraiment très bien ce texte .

    Il dénote une multitude de choses . Tu es ce que l'on appelle une" éponge" . Je m'explique:

    tu prends sur toi ,en toi, toutes les misères que tu peux voir, observer . Ceci n'est pas en soi

    un défaut, bien au contraire, mais il faut avoir les épaules bien solides tout de même !

    tu as beaucoup d’empathie, c'est indéniable, mais il faut aussi savoir se préserver... Comme tu

    le dis si bien tu sais écouter... C'est bien ! mais tu dois garder à l'esprit qu'en leur tendant à

    tous la main, ce n'est pas toi qui arpentera leur chemin à leur place .

    Comprendre les gens est une chose, les vivre pour eux en est une autre . Comme je le disais

    plus haut tu dois te préserver!sinon à force de craquer, tu vas t'auto-détruire !

    s'il y a bien quelqu'un a qui tu dois apprendre à te confier, c'est  ton copain. Même si cela

    peut te paraître difficile, c'est la seule alternative, sans doute pourrait-il te donner des conseils

    avisés, et voir les choses sous un autre plan que le tient .

    Comprendre les autres, comprendre leurs souffrances, leur détresse , n'implique pas de

    devoir vivre comme eux , mais bien de les aider à surmonter cette phase difficile .

     

    je te fais un bisou

    bien amicalement

    claude yes

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :