• Se Sauver.

    J’avais toujours eu peur d’être abandonnée.

    J’ai appris il n’y a pas si longtemps que c’est une maladie appelée « Syndrome de l’Abandon » ou en «  l’Abandonnisme ».

    Je vous conseille une seule chose, non plutôt deux dans c’est cas-là : Avoir confiance en vous, c’est primordiale, et avoir quelqu’un sur qui compter, se confier pour tous. Car malgré tout la vie est belle et difficile, bien sûr.  Il y a des hauts et des bas, mais il faut toujours se relever même si des gens vous abandonnent. Peu importe, que ces personnes n’étaient pas pour vous. Elles n’ont pas eu l’intelligence de vous avoir.

    Il y a des hauts et des bas, mais il faut toujours se relever  même si des personnes vous abandonnent. Peu importe, pourquoi elles vous ont abandonné, car si elles l’ont fait, c’est qu’elles n’étaient pas faites pour vous. Elles n’ont pas eu l’intelligence de vous avoir près d’eux mais ne vous inquiétez pas, vous trouverez toujours quelqu’un sur qui compter.

    Pour revenir à cette maladie, il y a pas si longtemps je croyais que j’étais juste trop émotive, trop sensible au début et que a force je mettais forgée cette apparence de faire tout pour que l’on me rejette. C’est la « maladie » qui fait que l’on rejette toutes personnes qui nous aiment, qui nous complètent. Cette peur d’être abandonné. Je ne dis pas que j’ai réussi à combattre cette maladie psychologique.

    Peu à peu, j’avance, grâce à des personnes de confiance. Et puis, avec le temps je me suis habituée de cet abandon perpétuel, que je créais par ma faute ou non, l’éloignement d’une personne chère.

    J’ai connu un départ, qui m’a complétement détruite de l’intérieur et qui m’a changé à vie.  Le départ de mon frère de chez moi. J’ai ressenti un grand vide, et surtout lorsque je rentré chez moi, il n’était plus là pour me parler, me réveiller en sursaut, me faire des câlins, m’écouter, et tout était devenu silencieux. Tout a disparu, tout d’un coup. C’était comme être seule et abandonnée. Je ne sais pas si vous pourriez comprendre mon ressenti, car c’est une peur, un des symptômes de la maladie.

    Seulement, il faut se remettre en question, toujours. On est jamais seul dans la vie, il y  a toujours quelqu’un qui est derrière vous, pour vous aider, c’est impossible d’être seul.

    Je sais que l’on dit souvent « je née seule, je mourrais seule. » Mais alors pourquoi ne pas profiter de la compagnie des autres lorsque l’on est encore de ce monde, en vie.

    Enfin bref, quand cet personne disparu de vos habitudes, revient à la surface et reprend place comme avant, vous vous sentez revivre. Mais ne rêvez pas trop, je vous le conseil pour ne pas trop souffrir, un départ reste et est un départ a tout jamais et moi je ne me suis pas rendue compte. Au début, j’ai repris mes vieilles bonnes habitudes, et puis j’ai donnée place dans mon cœur a une autre personne, car malgré tous nos efforts, on ne rejette pas toujours.  Parfois, on a besoins de réconfort, comme bon être humain que nous sommes, de se prouver à sois même que même si on a peur, on peut quand même s’attacher a plusieurs personnes et leur faire confiance. Et pour être là, comme vous l’êtes pour les autres.

    J’ai déjà donnée ma confiance, et même trop souvent, d’ailleurs, je me suis fait avoir mais je me suis toujours relevée.

    Pour en revenir à cette nouvelle attache que je me suis faite, par ses actions, elle m’a fait comprendre que si elle ne s’était pas attachée elle-même à mon frère, il n’aurait jamais grandis, et je n’aurais jamais compris ceux pourquoi je me bats. Elle m’a enlevé  une part de moi mais j’ai compris que c’était pour mon bien. Juste pour mon bien.  Et même si j’ai cru souffrir dès que j’ai compris qu’il ne m’avait finalement pas abandonnée, mais qu’eux deux l’ont fait, j’étais encore plus mal.

    Alors je suis tombée, je ne voyais plus personne, je ne parlais plus, j’étais devenu muette, c’était ma période de « solitude »  et de « dépression », je ne chercher plus à communiquer, j’étais devenu vide d’esprit.

    Vous, internautes, vous savez que je suis une vraie blagueuse, bavarde, mais là c’était la fin, ma fin, la fin d’une page de ma vie. Après cela, je me suis rendue compte qu’en tombant, quelqu’un m’aiderai à me relever. Une personne unique, que je croyais, ne pas savoir tout ce que je faisais pour elle, chaque jour.

    Et ce jour, quand on m’a relevé, j’ai compris, qu’elle ne m’abandonnerait jamais contre son gré, quoiqu’il arrive. Je ne serai plus jamais abandonnée par ceux que j’aime car j’ai réalisé qu’il fallait avancer avec les meilleures et ça, malgré l’absence qui me hante, encore, chaque jour.

    La distance est un poids pour moi : mais je me bas. Je me bas de toute mes forces. Juste parce que l’on né seul et l’on meurt seul.

    Il faut savoir contrôler ses peurs.

    J’ai tellement connu la solitude, que, parfois, j’aime bien me faire oublier et partir loin dans mes pensées et seule…

     

    Ayez foie en vous, courage, et AIMER surtout, même si vous souffrez à cause de ça.

    Car c’est l’Amour qui vous sauvera.

    - Laviem'atropdonnée. (c)

    « Des mots.LORD OF THE GEEK MAI 2016 (Souvenirs en photos) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Septembre 2016 à 09:33

    Courage !

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 19:38

        Merci mais sinon t'aime bien ?

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 09:03

        Oui ^^

    2
    Samedi 8 Octobre 2016 à 20:33

    Waouh c'est tellement bien dit! Je me reconnais bien dedans ..

    Courage 

     

      • Lundi 10 Octobre 2016 à 17:11

        Merci beaucoup !! Ah oui ? Si un jour t'a besoins de parler, je suis dispo par message privé, aucun soucis, je suis la pour écouter les autres wink2

    3
    Vendredi 14 Octobre 2016 à 22:22

    Oui...  Oh oui je le sais très bien, si je ne me trompe pas tu as déjà fait preuve d'une grande écoute pour moi il y a un peu plus d'un an ^^ 

      • Mercredi 19 Octobre 2016 à 20:35

        Ah oui c'est très possible car je parle beaucoup et j'écoute beaucoup ^^ :*

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :