• Y a pas de titre.

    Y a pas de titre.

    Tu me manques déjà. Tu ne partiras jamais de mon cœur. C'est vrai t'es la quelque part, vivant de nouvelle aventure mais me laisser seule dans cette endroit qui m'oppresse j'y arrive plus. Ton sourire, ta façon d'être, tes conneries, était devenues une habitude pour moi. Il y a comme un vide qui s'est construit en moi. Je comprends que tu veuilles le partager avec d'autre. Mais comprends-tu ? Ça fait mal de perdre cette habitude. Ça fait mal de grandir. Je ne voudrais plus grandir pour plus avoir mal. Mais quand je regarde le ciel et ses étoiles, parfois je me dis que tu pense a moi.

     

    Extrait de texte. (c) La vie m'a trop donnée.

    « Emmerdeuse.She and me... »

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Mars 2016 à 22:10

    Bonsoir à toi,

    bien joli texte ! mais quand je regarde le ciel et les étoiles, parfois , je me dis que tu penses à moi ...

    ils ne nous oublie jamais, c'est certain

    amicalement

    claude smile

    2
    Dimanche 20 Mars 2016 à 23:16

    Bonsoir !

    Merci à toi.

    D'habitude j'aime pas plus que ça mes textes mais j'adore cette dernière phrase qui veut absolument out dire...

    Bisous. Bonne soirée !

    A.

    3
    Vendredi 8 Avril 2016 à 22:43

    Bonsoir,

    un petit bonsoir en passant faire un tour sur ton blog ,

    passe un très bon week-end !

    bien amicalement

    claude smile

    4
    Samedi 16 Juillet 2016 à 10:43

    C'est vrai, c'est dur, trop dur de s'habituer à une nouvelle absence...

    Pleins de bisous, pleins de câlins (à distance) pour soigner ton petit cœur malheureux. Parce que le deuil ne se fait jamais vraiment.

    Je t'aime ma belle ! Bisous de moi !

    5
    Samedi 16 Juillet 2016 à 18:34

    Oui.. Vouii plein de gros câlins !!! Moi aussi je t'aime ! Bisouuuus !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :